Avant de se lancer

  1. Nom de la base de données
  2. Nom d’utilisateur MySQL
  3. Mot de passe de l’utilisateur
  4. Adresse de la base de données
  5. Préfixe de table (si vous souhaitez avoir plusieurs WordPress sur une même base de données)

Si pour une raison ou pour une autre la création automatique du fichier ne fonctionne pas, ne vous inquiétez pas. Sa seule action est d’ajouter les informations de la base de données dans un fichier de configuration. Vous pouvez aussi simplement ouvrir wp-config-sample.php dans un éditeur de texte, y remplir vos informations et l&rsquo,enregistrer sous le nom de wp-config.php. Besoin d’aide ? Nous sommes là.

Vous devriez normalement avoir reçu ces informations de la part de votre hébergeur. Si vous ne les avez pas, il vous faudra contacter votre hébergeur afin de continuer. Si vous êtes prêt(e)…

C’est parti !